Des préjugés qui persistent face à l’obésité

Quatre chercheurs français* ont signé un article dans The conversation pour faire état des résultats de leur enquête. Cette dernière montre que les préjugés ont la peau dure et que leurs conséquences peuvent être désastreuses.

Par Laurent Feneau, publié le 15 juin 2023

Des préjugés qui persistent face à l’obésité

L’article rappelle que toutes les personnes en situation d’obésité ont déjà expérimenté le jugement d’autrui. De fait, comme le rappellent ses auteurs, la responsabilité des personnes en surpoids dans leur situation pondérale est une idée qui perdure. Et qui, au-delà d’être simpliste conforte la stigmatisation dont ils sont l’objet, avec des conséquences psychologiques dramatiques. Pour contrer ces préjugés ils soulignent le « rôle majeur » de l’éducation.

Un environnement qui favorise la prise de poids

Or, celle-ci ne peut pas tout, et un environnement « plus favorable à la santé » est également indispensable, à l’heure où 17% des adultes sont touchés par l’obésité en France (contre 42% aux Etats-unis) et où des facteurs multiples expliquent cette progression. Les auteurs insistent même sur la responsabilité collective d’un environnement « obésogène » avec une offre agroalimentaire propice et une sédentarité renforcée, mais également une indéniable dimension socio-économique.  Et de conclure que « la stigmatisation de l’obésité ne cessera que lorsque nous aurons tous compris que nos habitudes alimentaires et d’activité physique dépendent avant tout de facteurs sociaux et environnementaux (en particulier économiques), plutôt que de notre seule volonté… »

Alice Bellicha, Maître de Conférences, Université Sorbonne Paris Nord, 

Chantal Julia, Maitre de Conférence Université Paris 13, Praticien Hospitalier, Hôpital Avicenne (AP-HP), Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm,Inra,Cnam, Université Sorbonne Paris Nord, 

Jean-Michel Oppert, PUPH et chef de service de Nutrition à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, Sorbonne Université

Et Mathilde Touvier, Directrice de l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm,Inra,Cnam, Université Sorbonne Paris Nord, Inserm

Dans la même rubrique
émulsifiant
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
jeûne
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science