Impact de la crise sanitaire sur le statut staturo-pondéral des jeunes enfants

Des bilans de santé réalisés dans les écoles maternelles du Val-de-Marne, réalisés durant les 3 années scolaires encadrant la crise sanitaire, montrent un impact sensible des confinements sur le développement physique des enfants en moyenne section de maternelle.

Par Laurent Feneau, publié le 18 janvier 2024

Impact de la crise sanitaire sur le statut staturo-pondéral des jeunes enfants

Le service de protection maternelle et infantile s’occupe en France, au niveau départemental, d’établir des Bilans de santé en Ecole Maternelle (BSEM) des enfants de 4 ans. Ces bilans étaient très attendus sur la période 2018 à 2021, puisqu’elle englobe la crise sanitaire, afin de mesurer l’impact des confinements sur le statut staturo-pondéral des plus jeunes. A cet effet, les chercheurs ont extrait le poids, la taille, l’âge, la zone prioritaire ou non de l’école, la fréquentation d’une cantine, etc., afin de calculer le z score (écart par rapport à la valeur moyenne) de l’indice de masse corporelle.

Un accroissement du surpoids et de l’obésité

Le résultat est clair : sur 48119 enfants analysés, la proportion d’enfants en surpoids était significativement plus élevée en 2020-2021 que les années précédentes. L’appartenance au sexe féminin et à une zone prioritaire étant des facteurs de risque renforcés. Au final, les mesures sanitaires ayant accru la sédentarité et dégradé l’alimentation des enfants, une vigilance toute particulière doit désormais être de mise, notamment pour les filles et dans les zones défavorisées.

Dans la même rubrique
calcium
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
oligoéléments
  • À la une
  • Actualités
  • Micronutrition
obésité
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science