Le petit-déjeuner des adolescents

Une nouvelle étude fait le point sur ce que mangent les adolescents au moment du petit-déjeuner. De toute évidence, ils sont trop nombreux à le négliger. Une meilleure information pour une prise de conscience s’impose.

Par Laurent Feneau, publié le 09 novembre 2023

Le petit-déjeuner des adolescents

La fondation d’entreprise Lactel et Ipsos ont rendue publique une étude sur le comportement des adolescents au moment du petit-déjeuner. Le résultat est édifiant : 68% d’entre eux ne prennent pas de petit-déjeuner quotidiennement! Si l’on rappelle une précédente étude (Crédoc 2019) qui révélait qu’un enfant sur cinq ne prenait pas de petit-déjeuner, on mesure l’ampleur du travail à mener pour encourager et installer de bonnes habitudes alimentaires.

Les collégiennes davantage concernées

Si les raisons sont nombreuses – manque de temps, faible appétit à cette heure ou difficultés à mettre en pratique un bon équilibre alimentaire –, le petit-déjeuner bâclé semble davantage toucher les adolescentes*. Ainsi, le temps passé à se préparer et le souci porté à sa ligne pourraient jouer un rôle non négligeable, même si les principales raisons invoquées sont le manque d’appétit (67%) et la fatigue (33%). Résultat, 80% des jeunes filles disent prendre leur petit-déjeuner en moins de 10 minutes, en privilégiant des aliments simples et faciles à préparer. Au final, tous les éléments convergent vers l’importance d’une bonne information des enfants mais également des parents, lesquels gardent un rôle moteur dans l’alimentation de leur progéniture.

* Au collège, 1% des filles ne prennent pas de petit-déjeuner contre 15% en classe de 3e. En clair, plus l’adolescente grandit, moins elle prend de petit-déjeuner.

Dans la même rubrique
calcium
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
oligoéléments
  • À la une
  • Actualités
  • Micronutrition
obésité
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science