Lien entre émulsifiants et DT2 : saison 2…

Des études récentes ont montré que les émulsifiants peuvent agir directement sur le microbiote intestinal et induire une dysbiose, elle-même à l’origine d’une inflammation de bas grade et de perturbations métaboliques.

Par Laurent Feneau, publié le 24 mai 2024

Lien entre émulsifiants et DT2 : saison 2…

La cohorte française NutriNet-Santé, constituée depuis 2009, a déjà permis de mettre en évidence un lien entre la consommation d’émulsifiants et le risque de pathologie cardio-vasculaire et de cancer. Une nouvelle analyse a été menée afin d’étudier l’existence d’un possible lien entre la consommation de produits contenant des émulsifiants et la survenue d’un diabète de type 2 (DT2).

Vers une régulation de l’utilisation des émulsifiants dans l’alimentation industrielle ?

Celle-ci révèle une association “positive” entre entre la consommation régulière d’émulsifiants et la survenue d’un diabète de type 2, pour plusieurs émulsifiants. Il s’agit du E407, avec une augmentation du risque de 3 % par incrément de 100 mg par jour, du E340 (15 % par incrément de 500 mg par jour), du E472 (4 % par incrément de 100 mg par jour), du E 331 (4 % par incrément de 500 mg par jour), E412 (11 % par incrément de 500 mg par jour), E414 (3 % par incrément de 1000 mg par jour et E414 (8 % par incrément de 500 mg par jour). D’autres études observationnelles à long terme, des études interventionnelles à court terme et des études précliniques expérimentales sont déjà programmées. Si elles confirment le lien de cause à effet, elles devraient conduire à une révision rapide de la régulation de l’utilisation des émulsifiants dans l’alimentation industrielle.

Dans la même rubrique
marqueur culturel
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science