Livré c’est pesé

Lors du congrès européen sur l’obésité de Dublin le Dr Filippo Bianchi, de l’université d’Oxford, a révélé le résultat de données récoltées par son équipe autour de la promotion d’une alimentation saine par les applications de livraison.

Par Laurent Feneau, publié le 30 mai 2023

Livré c’est pesé

La livraison à domicile est-elle une solution de facilité sédentaire peu compatible avec une alimentation équilibrée ? Pas si simple. En effet, trois nouvelles études montrent que si choisir des aliments « santé » demeure complexe sur les applications, au contraire les promouvoir est un outil précieux pour lutter contre l’obésité. En effet, l’aiguillage du consommateur vers des choix judicieux, moins caloriques et plus sain est non seulement réalisable mais efficace ! 

Des tests concluants

L’idée des scientifiques n’est pas de supprimer des aliments les plus caloriques mais, par exemple, de proposer par défaut de plus petites portions ou d’afficher les calories. Résultat, lors des tests portant sur 24000 adultes, le groupe bénéficiant de ces aménagements a réduit la quantité de calories de sa commande jusqu’à 15%. De même, les applications sur lesquelles les options saines étaient mises en avant ont vu les choix des consommateurs orientés positivement.

Il s’agit désormais d’effectuer ces actions avec de vrais restaurants et des applications réelles, toutefois les scientifiques sont optimistes quant à l’efficacité des actions pour une diminution lente mais sûre de l’obésité. Tout en gardant la possibilité de masquer les calories, notamment pour les personnes souffrant de troubles alimentaires.

Dans la même rubrique
émulsifiant
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
jeûne
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science