Patch intelligent pour les plaies « non cicatrisantes »

La revue Science Advance présente un prototype de patch intelligent développé par une équipe du California Institute of technology (Caltech). Capable de surveiller, soigner et aider à cicatriser la plaie, celui-ci pourrait être d’un grand secours pour les diabétiques, particulièrement sujets aux plaies non cicatrisantes au niveau du pied.

Par Laurent Feneau, publié le 04 mai 2023

Patch intelligent pour les plaies « non cicatrisantes »

15 à 20% des diabétiques développent des plaies non cicatrisantes au pied, cette partie du corps étant moins bien vascularisée du fait de l’obstruction artérielle. Résultat, peuvent advenir des nécroses et autres infections qui nécessitent même dans certains cas extrêmes une amputation. Pour éviter d’en arriver là, une micro surveillance de la plaie serait souhaitable. C’est tout l’objet du patch actuellement en phase d’étude préclinique au Caltech. A savoir, permettre aux médecins d’effectuer une surveillance non intrusive et une analyse multicritères des biomarqueurs de la plaie. Et d’être en mesure de soigner de manière personnalisée et d’accélérer la régénération des tissus. 

Étude préclinique

Pour le moment en phase expérimentale, le prototype n’a été testé que sur de petits rongeurs. Mais il est néanmoins très prometteur, par rapport à une affection qui peut s’avérer dramatique et qui n’est pas ou peu connue.

Du côté des chercheurs, il s’agit désormais d’améliorer les performances des capteurs pour un fonctionnement à long terme. Puis bien sûr, de valider le patch intelligent sur l’homme.

Dans la même rubrique
diabète
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
institut pasteur
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science