Serbotel, la vitrine des métiers

Le salon bisannuel Serbotel des métiers de la bouche, de l’hôtellerie et de la restauration se tiendra du 22 au 25 octobre 2023 au Parc des Expositions de Nantes. L’événement, qui fête ses quarante ans, entend renouer avec l’affluence post-covid, comme l’explique Virginie Léger-Mathys, la nouvelle directrice de Serbotel.

Hortense Albert, publié le 28 septembre 2023

Serbotel, la vitrine des métiers

C’est votre premier salon en tant que directrice de Serbotel. Comment abordez-vous cette vingtième édition ? 

Avec un grand optimisme. Je constate que les signaux sont au vert et que nous devrions atteindre les chiffres de l’année 2019, notre référence post-covid. En 2021, le nombre de visiteurs était tombé à 29 000. Cette année, nous attendons plus de 450 exposants, sur 35 000 m² et six halls. Nous espérons dépasser les 30 000 visiteurs, voire approcher les 35 000 de 2019. 

Quels sont les thèmes de Serbotel 2023 ? 

Les grandes préoccupations sont le coût de l’énergie et des matières premières, mais également le recrutement et la formation. Nous avons créé un espace dédié avec une dizaine de centres de formation, beaucoup plus que les autres années. Nous avons la volonté de faire de Serbotel la vitrine des métiers ! Dans ce cadre, la journée du dimanche 22 octobre sera ouverte au grand public. Elle sera gratuite pour les étudiants et les demandeurs d’emploi et au tarif de dix euros pour le grand public. Toutes les organisations professionnelles ont à cœur de présenter leurs métiers et de séduire les plus jeunes. Nous voulons aussi créer des vocations à travers des concours pour les jeunes sur les quatre jours. La responsabilité sociétale des entreprises et l’innovation resteront par ailleurs des thèmes centraux. 

Y aura-t-il d’autres nouveautés ? 

Pour fêter nos quarante ans, nous proposons une exposition sur les évolutions de la restauration qui se déroulera sur la Grande Esplanade. Nous avons également lancé notre chaîne de podcast « Papillotes », avec des portraits de professionnels passionnés, sur tous les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche. Ils ont démarré début mai et sont programmés tous les lundis sur le site de Serbotel et les plateformes d’écoute. Il y aura quinze épisodes de quinze à vingt minutes chacun. Par ailleurs, nous allons mettre à l’honneur une dizaine de start-up accompagnées par la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes Saint-Nazaire, sur l’Espace Mezzanine. Enfin, nous reconduisons l’espace « Saveurs Locales », rassemblant des structures des Pays de la Loire, où nous mettons en avant les circuits courts. Il est animé par la Chambre d’agriculture et la Chambre des métiers et de l’artisanat de la région. Sans oublier notre prestigieux concours « le Mondial du Pain », dans lequel 18 nations sont en compétition. C’est une belle vitrine internationale pour Serbotel ! 

Comment la restauration collective sera représentée ? 

La journée du mardi 24 octobre, nous proposons un concours spécifique sur la restauration collective autogérée. Douze équipes y participent. Sur cette même journée, nous travaillons une programmation dédiée à la restauration collective à travers différentes conférences et tables rondes.

Dans la même rubrique
diabète
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
institut pasteur
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science