Une campagne pour redynamiser le bio

Face à la crise et au recul de la consommation du bio, les filières du lait et des fruits et légumes bio se mobilisent pour relancer la consommation avec la campagne « Prenez en main la bio ».

Par Laurent Feneau, publié le 18 janvier 2024

Une campagne pour redynamiser le bio

Avec 80 000 cantines intégrant des produits biologiques à leurs repas (produits laitiers et fruits et légumes frais en tête) la restauration collective constitue un relais de croissance majeur pour le développement du bio. Or, ce dernier devient une nécessité alors que la production de lait bio est à la baisse depuis le printemps 2023. Ceci est dû principalement à des cessations d’activité croissantes, en lien avec la baisse de la consommation en GMS* et aux difficultés économiques de la filière.

Le débouché salutaire de la restauration collective

Or, il apparaît que la part de produits laitiers** et de fruits et légumes*** bio s’accroit en restauration collective. Mieux, le bio semble disposer d’une marge de progression importante dans la restauration hors domicile (restauration collective et restauration commerciale) pour ces prochaines années. C’est pour l’activer que le Cniel et Interfel ont décider de communiquer. Les deux organismes pensent, en effet, qu’il faut plus que jamais expliquer ce qu’est le bio et informer largement sur ses garanties et bienfaits, notamment via la campagne « Prenez en main la bio ». 

*Chiffres Cniel : -12 % en 2022 et -23 % en 2019

**Chiffres Cniel : +8,1 % en valeur en 2022 contre +6,9 % en 2021

***Chiffres Interfel : en 2022, la part de produits bio atteint 7% pour les fruits et légumes.

Dans la même rubrique
diabète
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
institut pasteur
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science