Vacances d’été : attention santé !

Contrairement aux idées reçues, la période estivale n’est pas synonyme de sport, d’activité physique et d’une vie saine pour tout le monde. Et notamment pas pour les enfants.

Par Laurent Feneau, publié le 08 juin 2023

Vacances d’été : attention santé !

Une étude parue dans Pediatric Obesity, en mai dernier, révèle que l’on note chez les enfants une hausse de la sédentarité et une baisse de la qualité de l’alimentation durant les vacances d’été. Des chercheurs australiens ont ainsi suivi 169 enfants durant deux ans et cinq sessions de récolte. Les résultats sont sans appel : non seulement les enfants pratiquent clairement moins d’activité physique d’intensité modérée ou élevée, mais ils dorment également moins longtemps et pratiquent plus d’activités de type sédentaire. Bref, le temps scolaire n’est pas compensé par le sport mais par du temps d’écran, des activités domestiques ou sociales, des transports passifs ou enfin des moments dits « de tranquillité ».

Dans l’assiette également

Le même paradoxe est à noter au niveau de l’alimentation. Si l’été semble être la saison des fruits et légumes par excellence, dans les faits, les portions consommées par les plus jeunes sont en nette baisse sur la période. Et la qualité globale de l’alimentation y est significativement dégradée. Au final, les vacances d’été réunissent les facteurs optimaux qui pourraient contribuer à une prise de poids accélérée.

Parmi ceux-ci, les auteurs de l’études suggèrent d’encourager une baisse du temps passé devant les écrans, ce dernier cumulant inactivité physique et possibilité de s’alimenter simultanément…

Dans la même rubrique
diabète
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science
institut pasteur
  • À la une
  • Actualités
  • Recherche - Science